30-days-of-night

30-days-of-night.jpg

Titre :30 days of night
Adresse : http://www.sonypictures.com/movies/30daysofnight/
Développeur : Big Spaceship
Annonceur : Sony pictures

Année de publication : 2007
Jeux concours : oui
Collecte d’informations : oui

 

Pour les joueurs
Attention…Roulement de tambours….Non, ça ne va pas. J’ai une meilleure idée: marche mortuère à l’orgue. Sortez vos limes à dents, Sony et Big Spaceship vous ont conconcté la Rolls Royce de l’advergame qui fait peur (pour ne pas dire extra-gore). Cinq niveaux, comprenant chacun 6 missions, avec le choix d’incarner les humains ou bien les vampires, le tout en multijoueur ! On reprend son souffle. Des décors effrayants à souhait, différents personnages, différentes armes, un scénario (profond…) avec des vampires qui envahissent l’Alaska puisque le soleil sera absent pendant 30 jours : on croirait lire le dos du boitier d’un nouveau Resident Evil. Seulement nous ne vivons pas un monde parfait, et la jouabilité est un peu curieuse, les temps de chargement assez longs et enfin l’inscription obligatoire. Mais bon avec un gameplay aussi poussé, de nouvelles missions qui apparaissent, et surtout la possibilité de jouer et de discuter avec d’autres joueurs, on retiendra cette création assez bluffante.

Graphismes : 4/5
Jouabilité : 3/5
Durée de vie : 5/5
Difficulté : 5/5 (si vous tombez sur un vampire coriace)

Fun : 4/5

 

 

Pour les marketeurs
Avant d’être un film, 30 jours de nuit est avant tout le titre du premier tome d’un Comic horrifique, signé en 2003 par l’un des grands noms du genre : Steve Niles. Crée spécialement pour la sortie du film par les studios Sony Pictures, cet advergame en conserve tout l’univers et surtout les mêmes moyens. Même si c’est un film d’horreur, donc interdit aux plus jeunes, la volonté d’en faire un blockbuster est bien là. On apprécie que Sony ait fait appel à Big Spaceship, talentueux studio de création Américain (11 awards en 2007) et de leur avoir laissé beaucoup de liberté (le jeu est très gore). Le mode multijoueur est un énorme plus et un choix judicieux, rien de mieux pour que les joueurs parlent entre eux, se motivent à voir le film, un exemple en matière de buzz. l’environnement visuel du site est très soigné. On adore le principe de la mission par jour pendant un mois, qui en plus de rappeler le titre, fait revenir les joueurs tous les joueurs sur le site. L’affinité avec la cible est évidemment indiscutable, puisque le jeu reprends exactement la trame, et l’univers du film. Toutefois la puissance est toute relative puisque le site ne fait pas partie des plus consultés et c’est tout juste si l’on note une legère hausse du traffic de SonyPictures.com . Enfin comme d’habitude l’interdiction aux moins de 18 ans est bien discrète, ce qui ne diffère pas vraiment des vérifications éffectuées dans les cinémas…
Puissance :3/5
Affinité : 5/5
Temps d’exposition : 4/5
Image de marque : 4/5

Note Globale Advergame :
z-plein.gifz-plein.gifz-plein.gifz-plein.gifz-vide.gif

A vous de jouer : Vous êtes plutôt vampires ou humains en détresse ?