flash_player_molehill-api

Suite à notre article sur le panaroma des moteurs 3D online, et aux commentaires qui l’ont suivi, j’ai décidé de réaliser ce dossier pour répandre un peu plus l’information “révolutionnaire” quant à l’évolution de Flash, en particulier sur le moteur 3D qui sortira aux alentours de Novembre 2011 et qui se nomme MOLEHILL (associé au lecteur Flash 11).

Qu’est ce que Molehill

nb : Je m’essaie à une explication technique et je serai ravi de lire des précisions de la part des spécialistes en commentaires.

Molehill (taupinière en anglais) est le nom de code d’une application développée par Adobe, qui permettra aux développeurs d’applications et de jeux de créer des expériences 3D hautement immersives tout en restant accessible via le player Flash. Cette évolution de flash est rendue possible car les calculs pourront désormais se faire directement via la carte graphique de nos ordinateurs (ce qui n’était pas jusqu’à aujourd’hui possible) pour augmenter significativement les ressources d’affichage de l’ordinateur.

En clair, flash tente de démocratiser la 3D sur le web grâce à la puissance de son lecteur (installé sur 97% des navigateurs dans le monde). Il sera de plus en plus permis d’imaginer des intégrations simples et rapides d’expériences 3D sur nos sites internet préférés et les réseaux sociaux. Ce qui n’est pas aujourd’hui le cas.

La preuve en image (pensez que le lecteur est flash, le même lecteur -après mise à jour- que vous utilisez pour lire vos vidéos sur youtube…) :

Ses avantages par rapport aux autres moteur 3D

Son gros avantage est la diffusion du lecteur Flash, bientôt Flash Player 11. Même s’il est aujourd’hui attaqué sur plusieurs fronts (l’entêtement d’apple à ne pas l’intégrer dans ses iphones, ipad et bientôt imac et la mise en place de solutions alternatives pour les vidéos via le duo HTML5, Java Script), Flash reste un outil puissant, relativement simple d’accès et démocratisé chez les développeurs web. Il pourra être l’élément tant attendu de généralisation de la 3D dans la majorité des sites web grand public.

Les taux de pénétration du player flash dans le monde en décembre 2010 :

Aussi puissants soient les autres moteurs flash comme Unity3D ou Virtool, leur utilisation restera très confidentielle tant qu’ils n’auront pas atteint des taux de pénétration similaires.

Quelles conséquences de Molehill sur les jeux sociaux

C’est principalement le sujet qui nous intéresse sur advergame. La force des jeux sociaux reste leur légèreté perçue en terme d’usage de la part des joueurs. La simplicité d’accès et la prise en main automatique font la spécificité de ses expériences pour les utilisateurs.

Il est désormais possible de rêver à des jeux aussi simples et accessible mais en 3D. Pensez à la diffusion des jeux sur Wii, il sera possible d’envisager le même type d’expérience, directement sur son navigateur avec pourquoi pas l’iphone pour manette. Des entreprises de développement 3D comme Aerys,  proposent même aujourd’hui des solutions qui vont dans ce sens en maîtrisant les technologies Molehill, les problématiques réseaux associées et le multijoueur en temps réel.

Voir ci dessous une carte du célébrissime jeu de shoot Quake 3 recréée sous Molehill par Aerys :