jeux

L’addiction aux jeux

Nous avons vu récemment sur notre blog que les Français jouent de plus en plus aux jeux vidéos : sur leur tablette, sur leur smartphone, sur les consoles…partout ! Ils jouent également aux jeux d’argent (poker en ligne), et certains arrivent à ne plus dominer leur attrait pour ces jeux : on parle alors d’un phénomène d’addiction. Dans le cas des jeux d’argent, les conséquences peuvent devenir graves.

Aujourd’hui un nombre limité d’organismes sont autorisés à proposer des jeux d’argent sur Internet, nous avons d’ailleurs évoqué ce sujet  dans le cadre de l’article concernant les jeux d’argent sur Facebook. Malgré la législation, on trouve près de 4000 sites de jeux d’argent actifs en France. Mais outre l’aspect législatif, c’est ici l’aspect psychologique et éthique que nous allons aborder.

On estime en France qu’environ 1,5% des joueurs présenteraient des risques d’addiction, que ce soit à des degrés de « risque modéré » ou de jeu « excessif ». Ces chiffres sans être alarmants – par rapport aux chiffres internationaux – sont en constante augmentation. En 2010, les Français ont misé plus de 26 milliards d’euros dans les différents jeux d’argent et de hasard, et ces chiffres constituaient une augmentation de 22% par rapport à l’année précédente.

Un site pour aider les joueurs

Le risque commence dès les premiers gains, et même en cas de perte, la tentation de pouvoir « se refaire » avec une nouvelle mise incite le joueur à miser plus encore. Toutes les catégories socio-professionnelles sont touchées par ce phénomène, bien que les effets sur la vie de l’individu et de sa famille ne soient pas les mêmes.

Deux questions doivent être posées au joueur :

  • Est-il capable de s’arrêter ?
  • Est-il arrivé à un stade de transgression pour continuer à jouer ?

 

 

Il semble inutile, voire hypocrite, d’apposer une mention « jouer comporte des risques », en revanche la création par l’INPES (L’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé ) d’un site dédié aux joueurs et à leur famille est une initiative qui doit être soulignée et portée par les parties prenantes. A travers ce site, les joueurs trouveront l’aide adéquate pour sortir de l’addiction.

Un numéro de téléphone est disponible, le site permet également d’être rappelé immédiatement. Un forum de discussion et des témoignages de joueurs, de familles désespérées par l’addiction aux jeux d’argent d’un de leur proche est disponible.

 

Des questions/réponses, la mise en place d’un chat prochainement, ainsi qu’un annuaire d’adresses utiles (par département) figurent également sur le site.

Le site s’intitule Joueurs Info Service : http://www.joueurs-info-service.fr/

Marketing et Jeux

Là où les marketeurs doivent donc se positionner c’est le rapport qu’ils développent entre le joueur et le jeu. Plus le joueur joue, plus il partage son expérience, plus il va loin et intrinsèquement est exposé aux messages (publicitaires ou non) présents dans le jeu. Il est légitime que les marketeurs emploient donc ce média. Tout en faisant en sorte que les jeux soient conçus de manière à ne pas favoriser une forme d’addiction (en modulant les difficultés, les temps de jeu nécessaires par exemple).

Et vous, sans parler d’addiction, le jeu prend-il une place importante dans votre vie ?