le marché des social games

Amazon croit dans le « Casual gaming » et lance son « Games studios »

Le marché, un argument de poids…

Le Casual Gaming, faut-il le rappeler, est un marché lucratif.

Ainsi Selon une étude menée par Newzoo, les français ont dépensé environ 300 millions d’euros dans le Casual Game en 2011. Au niveau mondial le marché s’est élevé à 3,1 Milliards $ en 2011 et l’on prévoit un marché à 15 Milliards de $ pour 2014. L’engouement de ces jeux sur plateforme mobile offre certainement la marge de progression la plus forte. Amazon entend bien se placer et profiter de ce marché en pleine croissance…

Le potentiel de développement de la monétisation

Au-delà des chiffres bruts de ce marché, le Casual Gaming attire par son modèle économique qui laisse entrevoir à certains des possibilités de retour sur investissement encore plus gigantesques. En effet, nous savons que sur la totalité des gamers , seuls 5% acceptent de payer pour évoluer dans le jeu. La marge des 95% de joueurs dits « gratuits » recèle un potentiel de monétisation immense ne serait-ce que par des actions sponsorisées ou l’intégration d’annonceurs au sein du jeu.

Le tout premier jeu

Amazon ne s’y trompe pas et c’est ainsi que le géant du web dévoile la formation d’un team  « Amazon Games Studio » http://games.amazon.com/ Avec leur toute première création, un jeu social développé sur Facebook et nommé LivingClassics. : http://apps.facebook.com/LivingClassics

La cible du jeu, l’enfant qui sommeille en chacun de nous

Les scènes reprennent des grands classiques de contes et histoires pour enfant comme Alice aux pays des merveilles, Le magicien d’Oz, Le roi Arthur. « Chaque homme cache en lui un enfant qui veut jouer » écrivait nietzsche . La firme l’applique à merveille avec ce jeu qui fait appel aux souvenirs d’enfance des adultes que nous sommes pour mieux capter sa cible. Les chiffres nous diront si cette première sortie est un succès, ce qui conforterait le géant dans sa stratégie de conquête.

Souhaitons à LivingClassics un succès comparable à FarmVille (Zynga) ou AngryBirds(Rovio).

Quel avenir pour Amazon Games Studio ?

Économiquement, cette stratégie d’investissement du marché se tient. La concurrence avec Zynga et Rovio, amènera de toute évidence des innovations de part et d’autre, ce qui profitera aux joueurs. Reste que ce marché, si prometteur soit-il tient aussi et surtout au succès de quelques titres. Amazon, de par ses moyens colossaux (financiers, marketing, visibilité, distribution) a de sérieuses possibilités de faire la différence.

Incertitude qui ne sera pas pour déplaire aux Gamers classiques, Amazon Games Studio semble se réserver le droit de développer des jeux classiques PC, Consoles.

Lien de téléchargement LivingClassics : http://apps.facebook.com/LivingClassics

Page Facebook de LivingClassics : https://www.facebook.com/LivingClassics