Four E-commerce glossy icons

La gamification du e-commerce et du m-commerce

Le e-commerce occupe une place de plus en plus importante dans les échanges commerciaux, rejoint progressivement par le m-commerce, ou commerce via les mobiles et tablettes. Cette tendance se couple avec l’émergence de la gamification dans tous les secteurs et se voit  gamifiée à son tour. Les mécaniques du jeu utilisées par les sites d’e-commerce permettent à ces marques d’influencer et de fidéliser les consommateurs.

Le consommateur connecté

C’en est fini de l’acheteur isolé, se rendant en magasin sans idée précise, sans avis sur les produits. Aujourd’hui, le consommateur veut en savoir autant que le vendeur, si ce n’est plus, et bénéficier de remises, obtenir l’objet de son désir à un prix moins élevé que celui qu’il verra en magasin. C’est cette attitude qui le pousse bien souvent à l’achat en ligne, les e-marchands lui évitant de se déplacer,  et lui garantissant qu’il recevra son produit avec tous les avantages qu’il ne pourrait obtenir en magasin.

 

Faites donc place  au consommateur connecté ! L’apparition du m-commerce favorise encore cette tendance puisqu’elle permet à chacun de se renseigner, de comparer ou de commander instantanément. Quand bien même il se déplacerait en magasin, il pourrait à l’aide de son terminal mobile scanner les objets pour en trouver de similaires ou à des prix inférieurs.

La Gamification gagne le e-commerce

Face à ces nouvelles pratiques de consommation, les marchands se sont laissés gamifier, permettant à leurs clients de bénéficier de réductions liées à leur fréquentation, à travers des réseaux sociaux comme Foursquare. Chaque client recevait en outre des badges lorsqu’il fréquentait l’établissement ou plusieurs appartenant à la même chaîne, le valorisant ainsi au sein du réseau social vis-à-vis de ses amis. Certains proposaient des réductions à leurs client à condition d’un « like »  à la page de la marque sur Facebook.

C’est dans cette optique aussi que les e-commerçants se sont portés peu à peu sur les réseaux sociaux, dans un premier temps pour capter le plus d’internautes possible, les utilisateurs de Facebook, Twitter et Foursquare notamment étant en constante augmentation. Pour ensuite les fidéliser à travers des offres personnalisées, en utilisant les informations données par les consommateurs au travers de jeux notamment.

Un site comme Shopcade (fondé par la co-fondatrice de Price Minister) utilise la gamification comme un élément indispensable de son modèle économique. Les infos collectées sur le membre lors de son inscription lui permettent de remporter des points mais aussi de lui proposer une liste d’objets judicieusement suggérés (par les informations qu’il a données;-).

Comme sur The Fancy – dont nous avons parlé hier – par le gain de points et l’accès à des remises exclusives, le consommateur est amené habilement au “call to action”…

Les e-commerçants sont donc passés au gaming comme élément de fidélisation et de motivation à l’achat, ce qui leur permet de concurrencer   pleinement ceux-ci, jusque dans leur relation avec le client.

 

Cette tendance démontre une fois encore le potentiel de la gamification et son adaptabilité à de nombreux secteurs, mais également l’importance pour le consommateur d’effectuer des actes qui soient transposés sur les réseaux sociaux, pour leur donner une valeur supplémentaire.

Avez-vous déjà fait un achat sur un site de e-commerce qui utilise la gamification ? Votre expérience a t-elle été satisfaisante ?