Zynga et Facebook

Le 19 juin à Paris s’est tenue une Webgame conférence à laquelle participaient des développeurs et des représentants du réseau social Facebook.

Le magazine GQ  qui a publié récemment un article sur les réseaux sociaux, les Social Games et la TV Connectée livre quelques réflexions sur l’avenir des éditeurs de jeux sur la plate forme.

Les récentes difficultés de Zynga et une certaine baisse de popularité de Facebook auraient pu entamer l’intérêt des sociétés pour lancer des applications sur le réseau social.

Zynga et FacebookBien que l’éditeur de jeux ait été contraint de licencier une partie de ses employés, ce n’est pas le cas !
Selon Julien Cordoniou, directeur européen des partenariats chez Facebook, « le gaming business n’a jamais été aussi bon » avec près de 3 milliards de revenus en 2012…

Facebook :  la Plate Forme la moins chère

Pour les sociétés qui souhaitent lancer une application, Facebook reste à l’heure actuelle la plate forme la moins chère et la plus rentable.

La baisse de Zynga que nous avons évoquée viendrait plus d’une concurrence désormais très performante : citons par exemple Pretty Simple que nous vous avons présentée sur ce blog ( une start up française ).

Zynga affronte aussi des éditeurs comme Rovio ( Angry Birds) ou encore King.com au Royaume Uni.  Le secteur est extrêmement porteur : Presque 250 millions de joueurs par mois sur Facebook !

 


Facebook reste la Plate Forme du Social Game

Les mises à jour fréquentes sur le réseau social ne facilitent pas le travail des développeurs qui doivent sans cesse s’adapter au plus vite à ces changements. Les studios qui ne parviennent pas à intégrer ces mises à jour assez vite peuvent perdre beaucoup de joueurs – et donc de revenus .

Les social games qui réussissent savent s’adapter à Facebook et sont capables de fidéliser leur clientèle. Tous les grands jeux se doivent de posséder une page Facebook pour réunir leur communauté de joueurs, car ces joueurs qui se connectent quotidiennement sont d’excellents ambassadeurs. (90 554 likes pour Rovio, presque 3000 pour Pretty Simple qui annonce sur sa page que Criminal Case est le 2ème jeu le plus joué sur Facebook !) Mais pas seulement des ambassadeurs. Ce sont aussi des joueurs qui achètent des crédits pour battre les autres gamers, et génèrent ainsi des revenus importants pour les éditeurs !

2013 : l’année est orientée vers le mobile

Aujourd’hui le joueur accède à son jeu favori depuis son ordinateur mais aussi depuis son smartphone ou sa tablette. ( CF article du blog intitulé « Jeux mobiles et jeux sociaux, la convergence annoncée »- un article de 2011 !)

De la même façon qu’en 2013 un site internet se doit d’être responsive ( c’est-à-dire de permettre une consultation optimale  sur tous supports : TV, smartphones, tablettes, moniteurs d’ordinateurs ) , les éditeurs de jeux doivent développer des applications compatibles sur les appareils mobiles.

Que le jeu soit un social game, un serious game, un advergame – sur Facebook il aura toutes les chances de toucher un public de plus en plus nombreux, de plus en plus de joueurs accèdent à leur jeu préféré quotidiennement.

Et vous ? Quel est votre jeu préféré sur le réseau social Facebook ?