91

Après la géolocalisation, la réalité augmentée

On l’entend partout, l’avenir est à la géolocalisation et aux objets connectés. Il est maintenant temps de passer un autre cap, celui de la réalité augmentée.

Surfant sur la vague de la 3D, la réalité augmentée permet à travers un appareil équipé de donner un sens, ou une valeur virtuelle à un lieu en faisant apparaître sur l’appareil en question un objet virtuel. On distingue deux types de contenus sous l’appellation « réalité augmentée » :

-       L’ajout d’éléments visuels ou sonores à un support

-       La création d’un élément visuel virtualisé

Deux applications représentatives

Tout d’abord Layar, société qui édite une application pour smartphones et tablettes qui permet aux utilisateurs de scanner des supports préalablement créés sur le site de Layar (photos, logo ou affiches en règle générale).

 

 

Lorsque l’on scanne l’objet en question, un nouveau contenu multimédia apparaît tel qu’une image ou une vidéo. De plus en plus de marques emploient Layar de manière à proposer des promotions exclusivement réservées aux personnes ayant scanné leurs affiches.

 

 

Ingress quant à lui est le premier cas de jeu totalement immersif, car exploitant à la fois la réalité augmentée et la géolocalisation.

 

Ce jeu édité par Google sous la forme d’une application Android est peu connu du fait que le jeu est réservé aux personnes demandant une invitation sur le site www.ingress.com. Le concept en lui-même est simple, deux équipes s’affrontent pour contrôler le plus de territoire possible afin d’en extraire une ressource virtuelle. Le jeu fait apparaître des objets, des portails selon les lieux où le joueur se trouve. Ce jeu a été assez critiqué car il fournit à Google un grand nombre d’informations du fait de l’utilisation combinée du jeu et du système de navigation par GPS.

Outre ces deux applications, il est à noter que de nombreux concepts d’applications utilisant la réalité augmentée voient le jour. Récemment une application iOs (donc réservée aux utilisateurs d’iPhone/iPad) permettait de faire surgir virtuellement des objets créés dans le jeu Minecraft sur son terminal ! Les consoles de jeux ne sont pas en reste avec des séries de jeux utilisant des cartes pour faire apparaître à l’écran des  personnages.

En terme de marketing, cette technologie permet de se rapprocher d’une cible certes plus technophile, mais aussi de privilégier certains clients en les incitant à l’utiliser pour bénéficier de contenus ou d’offres, comme cela s’est vu avec le système du QR code.

L’utilisation de la géolocalisation permettra de recréer, avec plus de proximité mais aussi de vitalité, l’expérience de l’association de Groupon et Foursquare qui permettait d’obtenir des promotions dans certains commerces, à des moments définis.

Les advergames à leur tour se verront peut-être eux aussi remodelés pour répondre à cette technologie, permettant aux marques de rendre immersifs leurs jeux et de se signaler géographiquement pendant le jeu, de manière à attirer plus encore.

Avez-vous testé un advergame en réalité augmentée ?