fight-for-kisses

fight-for-kisses.jpg

Titre : Fight For Kisses
Adresse : http://www.ffk-wilkinson.com/
Développeur : 5ème gauche / JWT
Annonceur : Wilkinson
Année de publication : 2007
Jeux concours : Oui
CRM : Oui

Pour les joueurs
Vous étiez plusieurs à me le recommander par mail (Gabriel, Julien, Alexandra) celui-là, et j’avoue avoir un peu rechigné à essayer cet advergame de Wilkinson devant le fait de devoir le télécharger -trop long à tester vous comprenez, et comme je suis paresseux… Mais bon, par curiosité j’ai cliqué sur le trailer et, emporté dans un épique conflit oedipien sur fond de lames de rasoir et de couches pampers, je me suis lancé.
Fight for Kisses est un jeu de combat intégralement réalisé en 3D au moteur particulièrement fluide et dont la modélisation des personnages est assez exceptionnelle. Au choix, deux avatars, trois tenues pour chaque : père de famille ou nourrisson, chacun sa technique (à l’un les canettes de bière à faire mousser, à l’autre les coups de peluche Winnie dans le pied). Si on salue la prouesse technique et l’humour, la jouabilité n’est en revanche pas des plus évidentes (par instants, certaines commandes ne répondent pas), et le nombre de techniques s’avérant au final assez limité, la durée de vie du jeu s’en trouve considérablement réduite. Ceci s’avère assez regrettable, dans la mesure où son téléchargement demande un investissement certain à l’internaute, à la fois en termes de temps et en termes de mémoire vive, sans vraiment lui rendre à la même hauteur. On est déçu que par les jeux dont on attend beaucoup…

Graphismes : 5/5
Jouabilité : 1/5
Durée de vie : 2/5
Difficulté : 3/5

Pour les marketeurs
Souvenez-vous : les demi barbes de Wilkinson, c’était il y a un an et demi avec l’opération « DARE », qui fut couronnée de succès. Pour promouvoir la nouvelle version de son rasoir jetable, le Quattro Titanium, Wilkinson a lancé la campagne « FFK», dont l’objectif me semble clair sous le prisme des Technorati et Google : obtenir un maximum de retombées presse. Si la démarche de la campagne de buzz marketing est cohérente tant les journaux et les blogs se montrent généralement gourmands en nouveautés iconoclastes, l’advergame me paraît en revanche manquer sa cible. Au cœur de cette vaste campagne de buzz marketing, celui-ci met davantage l’accent sur sa dimension spectaculaire que sur la richesse de son gameplay, au point de multiplier les contraintes techniques imposées à l’internaute (usage de la 3D, jouabilité offline). Finalement, Fight For Kisses s’adresse plus volontiers à une minorité de hardcore gamers (dont il déçoit les attentes) qu’à la grande majorité des casual gamers, qui exige des advergames immédiats et accrocheurs.

Puissance : 4/5
Affinité : 2/5
Temps d’exposition : 3/5
Image de marque : 5/5

Note Globale : z-plein.gifz-plein.gifz-vide.gifz-vide.gifz-vide.gif

A vous de jouer : La campagne presse, ennemie de l’advergaming ?