food-force

food-force.jpg

Titre : Food Force
Adresse : http://www.food-force.com/fr/
Développeur : Ubi Soft / DeepEnd
Annonceur : Programme Alimentaire Mondial
Année de publication : 2005
Jeux concours : Non
CRM : Non

Pour les joueurs
C’est un peu dur de parler d’une telle figure du Serious Game, sans une once de cynisme après plusieurs années passées à mûrir le concept. Un peu dur aussi de ne pas trouver le jeu un peu vieilli dans la modélisation des personnages, la finesse du graphisme et l’animation des cinématiques. Toutefois, l’inventivité dont a fait preuve DeepEnd pour délivrer un gameplay simple et des missions variées (tout en respectant le message original) font encore de Food Force une référence dans son domaine.
Pour rappel de l’histoire, vous intégrez une équipe chargée de nourrir les habitants de l’île (imaginaire) de Sheylan, en proie à une guerre civile : à vous donc de résoudre la sous-alimentation en participant à des missions comme le repère des populations, le transport des vivres, la livraison des caisses de nourriture par voie aérienne, etc. Food Force se joue à la souris et est relativement simple, mais il faut garder en tête que ce Serious Game est pensé comme une amorce à la discussion et doit par conséquent être accessible à tous – notamment aux enfants et jeunes adolescents.

Graphismes : 3/5
Jouabilité : 4/5
Durée de vie : 3/5
Difficulté : 2/5

Pour les marketeurs
Food Force, développé par DeepEnd , a été lancé en mars 2005 pour sensibiliser les jeunes adolescents à la crise alimentaire des pays en voie de développement. Annoncé comme le « premier jeu humanitaire éducatif », il avait pour but de présenter les grandes problématiques de la faim dans le monde, via 6 missions couvrant toutes les activités du Programme Alimentaire Mondial (achat et livraison de nourriture, gestion des apports caloriques, du budget et des convois, etc).
Si le jeu est riche d’un point de vue éducatif, il n’en reste pas moins un fichier lourd à télécharger (230 Mo), et par conséquent, difficile à diffuser – à ce titre, les développeurs invitaient même les internautes à graver le jeu sur CD-Rom pour le transmettre à leurs proches. Il fût cependant largement relayé par la presse grand public, et les grands groupes (Yahoo, Ubi Soft), qui plébiscitaient son approche neuve, jusqu’à se retrouver aujourd’hui traduit en 7 langues, dont le français. Si la démarche du « séduire pour informer » a été interrogée à plusieurs reprises (le jeu a suscité quelques controverses) et si un serious game ne peut clairement pas se substituer à un discours de fond, force est d’avouer que l’approche alors inédite de Food Force a largement contribué à faire connaître la cause, au regard d’un succès qui se prolonge encore.

Puissance : 5/5
Affinité : 3/5
Temps d’exposition : 4/5
Image de marque : 3/5

Note Globale : z-plein.gifz-plein.gifz-plein.gifz-plein.gifz-vide.gif

A vous de jouer : Votre opinion sur le choix d’un jeu à télécharger pour transmettre un message éducatif ?