digibonus-logo

Savez vous ce qu’est une “App Factory” sur Facebook ? Avec cet article vous allez tout comprendre ! En effet, avec plus de 20 millions de Français inscrits et une offre adaptée aux marques, Facebook hante toujours plus les entreprises qui cherchent à communiquer sur le réseau social décidément incontournable. J’ai eu la chance de rencontrer récement Jérémie Wainstain, fondateur d’un logiciel en ligne facilitant la création et l’animation d’une page fan professionnelle à travers un moteur de création de jeux concours. Nous avons eu l’occasion de parler de l’évolution des opérations publicitaires sur Facebook et de la pertinence d’une offre industrialisée comme Digibonus.

J’ai adoré l’idée, l’offre SaaS (software as a service) adaptée à des problématiques marketing est ultra pertinente. Avec en plus une notion de jeu, j’ai vraiment été séduit…

Voici donc le détail de notre conversation…

Pour l’occasion, Jérémie offre en plus à tous les lecteurs d’advergame.fr 3 mois gratuits sur Digibonus pour fêter la nouvelle année ! Pour en bénéficier, il vous suffit de poster un commentaire sur cet article et de vous inscrire sur www.digibonus.com

1- Bonjour Jérémie, pourrais-tu présenter Digibonus en quelques mots ?

Digibonus est une société que j’ai fondée avec Jean-Marc Holder et Gilles Babinet il y a un peu plus de 4 ans, et qui propose des outils pour optimiser la stratégie social média des marques. Notre conviction a été que la réussite sociale des marques, sur Facebook en particulier, passait nécessairement par la qualité des expériences qu’elles proposaient à leurs fans. Qu’une marque parle à ses fans, c’est bien. Mais elle doit aussi les faire participer, les faire jouer, les faire rire, les informer, les valoriser, les émouvoir, etc… dans le cadre d’expériences de qualité, récurrentes et ludiques.

Pour rendre cela possible, nous avons développé une plate-forme en ligne permettant de créer ces interactions sur les pages fan des marques : des jeux, des votes, des tests, des quiz, des concours, etc… Tout un catalogue d’applications optimisées pour Facebook, totalement personnalisables et très simples à mettre en œuvre. Nos clients sont des agences de communication digitales, des grands médias, des grands comptes, des PME, bref, toutes les sociétés qui souhaitent socialiser leurs marques sur Facebook.

2- Je vois que votre nouvelle baseline est « Love your fans ! ». Ca signifie quoi au juste ?

love your fanPersonnellement, c’est une baseline que j’adore car elle exprime bien la révolution en marche sur le social média. Sur Facebook, l’objectif d’une marque ne doit plus être de pousser des messages promotionnels sur des cibles consommateurs, mais plutôt plutôt d’être à leur écoute, de partager avec eux des moments privilégiés, de les faire participer… Bref, de leur faire vivre les expériences qu’ils attendent de vous.

« Love your fans ! » est un peu le résumé de ce nouvel état d’esprit du XXIème siècle, plus humanisteet plus à l’écoute que la « réclame » propre au XXème.

3- Devant la diversité des outils sur Facebook apparus ces derniers mois sur le marché, pourquoi les marques devraient vous choisir plutôt qu’un autre ?

C’est vrai qu’il y a eu une véritable explosion des outils Facebook ! Et les marques ne s’y retrouvent pas toujours. Notre technologie permet de créer des applications à destinations des fans, et notre secteur c’est donc celui des « App Factory ».

Et je pense que nous sommes aujourd’hui leaders du secteur d’abord par la richesse de notre offre. Nous avons aujourd’hui l’offre la plus riche du marché avec plus d’une trentaine de modèles d’opérations très qualitatifs, et de nouveaux modèles qui sortent régulièrement sur la plate-forme. Or, comme tu le sais, il est important sur Facebook de pouvoir renouveler régulièrement les opérations pour maintenir l’engagement et ne pas lasser les fans !

Ensuite, par le niveau de personnalisation de nos modèles. C’est un facteur clé, en particulier pour les agences créatives et pour les marques qui ont des exigences fortes de personnalisation graphique et fonctionnelle. Nous offrons pour tous les modèles la capacité d’intégrer du rich média, de modifier le CSS, d’intégrer des tags, etc.. bref, de créer véritablement leurs propres opérations à partir des modèles proposés.

Enfin le niveau de service que nous offrons. On s’est rendu compte qu’il est fondamental pour nos clients d’être soutenus et accompagnés dans les premiers mois. Facebook est encore un média très nouveau, même pour des grandes marques. C’est pourquoi nous avons développé une offre de services très complète, incluant de la formation, des best practices et bien évidemment du support par téléphone et par mail.

4- Quels sont vos clients et comment sentez vous évoluer le marché ?

Nos clients sont aujourd’hui essentiellement des agences, des groupes médias, des grands comptes et des PME.
Les agences utilisent Digibonus pour concevoir et mettre en place les plans de recrutement et de communication sociale pour leurs clients.

Les groupes médias (RTL, Radio France, Le Figaro, Bolloré Média..) utilisent Digibonus pour recruter du trafic et de la base de données sur leurs sites Web et en parallèle des fans sur leurs pages fans.
Nos clients grands comptes (SFR, Ferrero, PriceMinister, …) sont généralement dans une logique d’engagement de marque et de branding sur Facebook, avec pour objectif de rendre leurs marques plus proches des fans.

Enfin, 20% de nos clients sont des PME, sur nos offres d’entrée de gamme, et je pense que c’est un chiffre qui est destiné à croître significativement sur 2012.

5- Tous les annonceurs peuvent ils utiliser Digibonus où est-ce réservé aux marques à la cible jeune et technophile ?

Au contraire, Digibonus est un outil qui permet aux marques de s’adresser à tous les profils de fans, de manière proche, affective et personnalisée, du fait, justement, de la diversité et de la flexibilité des modèles proposés. Certains de nos clients, comme DirectStar, adressent des cibles spécifiquement jeunes ; d’autres, comme les hypermarchés Cora, vont plutôt cibler les familles avec des opérations très locales et liés aux magasins ; d’autres enfin comme UGC, vont adresser un public très mass market.

6- On lit ça et là beaucoup de littérature sur l’importance d’investir les medias sociaux pour compléter un plan marketing. Quel est l’intérêt pour une marque d’utiliser un outil comme Digibonus ?

Digibonus permet à une marque de créer une communauté qui a de la valeur par la mise en place d’opérations régulières. C’est donc un outil à destination des community manager, qui leur permet d’être plus performants, plus efficaces et de différencier leurs actions à destination des communautés qu’ils gèrent. Alors bien sûr on peut encore le faire sans outil, comme on peut aussi envoyer des mails sans outil ou fabriquer ses chaussures à la main… Mais je pense que le métier de community manager va énormément se professionnaliser dès 2012, car la bataille va être rude sur les médias sociaux pour capter l’attention des fans.

7- Aujourd’hui où en êtes vous de votre plan de développement produit ? Avez-vous des annonces à faire aux lecteurs d’advergame.fr ?

Au niveau développement produit, nous allons bientôt fêter les 2 ans de notre plate-forme avec plus de 1.500 opérations à notre actif. On a donc une base technologique qui est fiable, éprouvée et sécurisée et des milliers de fans qui l’utilisent tous les jours. Je pense que 2012 va être pour nous l’année du mobile avec probablement la sortie d’ici Q2 d’une version permettant de diffuser l’ensemble de nos modèles sur les smartphones.

8- Quelles sont vos recommandations best practices et choses à éviter absolument sur les actions à mener sur Facebook ?

C’est vaste… Mais je dirais qu’une bonne opération doit valoriser les fans et leur parler d’eux-mêmes. Les opérations qui ont le mieux fonctionné sont souvent des opérations où les récompenses avaient une valeur affective et émotionnelle plus que marchande.

9- Que peut on vous souhaiter ?

Un quatrième enfant ? Non, ça va, merci 😉