pays-de-galles-a-la-poursuite-de-lexilir-de-jouvence.jpg

Titre : A la poursuite de l’élixir de jouvence
Adresse : http://www.elixir-de-jouvence.com/
Développeur : DDB
Annonceurs : Pays de Galles
Année de publication :
2008
Jeux concours :
oui
Collecte d’informations : oui

Pour les joueurs

Je ne pouvais pas tester cet advergame sans faire référence à la légende arthurienne. L’association d’idées n’est pas si évidente, sauf si on fait le rapport avec Perceval de Graal ou encore si on s’appuie sur l’objectif du jeu : vous faire découvrir l’élixir de jouvence… Le gameplay s’apparente à celui pour les jeux de drague en flash. Des lieux sont à visiter, avec des personnes à interroger et d’un enchaînement précis de choses à effectuer, généralement dans l’ordre. Votre avatar dispose au départ de points à répartir entre trois caractéristiques : bonne humeur ; langue et culture et forme physique. Des activités vous permettront d’augmenter ce nombre de points dans une catégorie. Ceci est essentiel pour pouvoir accéder à certaines parties du jeu et avancer. La progression est assez simple et dix minutes seront nécessaires aux néophytes pour trouver la recette tant convoitée. Globalement, l’ensemble fonctionne et s’adresse avant tout aux casual gamers qui ont envie de s’évader de leur bureau sans avoir à s’acharner sur un jeu.

Graphismes : 3/5
Jouabilité : 4/5
Durée de vie : 2/5
Fun : 2/5

Pour les marketeurs

Lorsqu’on m’a parlé de ce jeu, on me l’a décrit comme étant dans le cadre d’une campagne en cours. Mais après ce que vous savez, j’avoue que je brûle un peu de vous parler de la quête du Graal. Savez-vous à ce propos que les Monty python ont aussi leur place dans la légende en tant que source historique ? C’est pourtant ce qu’affirme Alexandre Astier dans les bonus du second livre (on est fan ou on ne l’est pas) en se basant sur ses études documentaires. Dernière source en date, donc, la série de ce dernier qui a fait ses débuts en 2006. Avec un nom à l’orthographe particulière, Kaamelott a suscité un tel engouement qu’elle est devenue une référence en un rien de temps. La recette de l’élixir de réussite tient à un humour particulier, des acteurs complices, des guest-stars en pagaille et des répliques déjà cultes. Au sujet d’Alexandre Astier, créateur, compositeur, réalisateur et acteur (je dois encore en oublier) n’oublie pas d’être également un “cyber dépendant”. Légèrement geek, le Astier ? Bonne question. En attendant, je ne résiste pas à l’envie de finir cet article avec la vidéo d’une interview pour Europe 1 où l’auteur commente ce qui est alors la sortie prochaine de l’iPhone en France.

Merci Emmanuel

Puissance : 3/5
Affinité : 4/5
Temps d’exposition : 4/5
Image de marque : 4/5

Note Globale Advergame : z-plein.gifz-plein.gifz-plein.gifz-vide.gifz-vide.gif

A vous de jouer : La question cruciale du jour : fans de Kaamelott ou pas ?