fightforkisses2

Titre : Fight for Kisses Adresse : http://www.ffk-wilkinson.com/fr/ Développeur : JWT & Globz Annonceur : Wilkinson Année de publication : 2008 Jeux concours : oui Collecte d’informations : oui (et pas qu’un peu…) Pour les joueurs Le test des advergames ayant trait au rasage devenant un peu une obsession de ma part, nous allons nous interesser aux leviers psychologiques que soulevent cette deuxième version de Fight for Kisses, l’advergame de Wilkinson que l’on s’était fait un plaisir de critiquer. A travers un jeu de combat qui oppose un enfant à son père, pour l’obtention des faveurs de la maman, ce jeu fait allusion au fameux complexe d’Oedipe. Celui ci se découpe en trois phases : La phase phallique: Le garçon prend conscience qu’il existe entre les parents une complicité d’où il est exclu (la solution serait elle de supprimer les rasoirs Wilkinson ?) La frustration qu’il en ressent provoque plusieurs comportements typiques (entrainement à la Rocky). La castration : Le père s’oppose aux désirs de l’enfant et prend, aux yeux du garçon, la stature d’une figure autoritaire susceptible de le punir (double coup d’oreiller dans la tête, enchainé d’un combo ◄▼► + espace). La résolution : Est ce que ce jeu garçon aurait pu imaginer que ce rasoir, cause de tous ses malheurs, serait la solution à tous ses problèmes une fois l’adolescence arrivée (et son cortège de poils dispersés qui feront la fierté de son premier bouc). Ainsi d’après Christine Castelain-Meunier, sociologue spécialiste des hommes le rasage permet de couper le cordon avec la mère en se rapprochant du père. Sinon en ce qui concerne le jeu on notera la légère amélioration de la jouabilité, même si cette impression de flotter reste très déségréable pour un jeu de combat et que cinq niveaux contre un adversaire très coriace c’est peut être vraiment un peu long… Par contre on revoit le clip viral avec grand plaisir:   Graphismes: 4/5 Jouabilité: 2/5 Durée de vie: 3/5 (c’est pas parce que c’est long que c’est bon) Fun: 2/5 Pour les marketeurs Comment oublier le succès (9,5 millions de visites sur le site en moins de deux mois !) il y a quelques mois de cela de la campagne Fight for Kisses (par l’agence JWT) pour la marque de rasoir Wilkinson dont on apprécie le positionnement très décalé ( souvenez vous de la campagne D.A.R.E). L’advergame était soutenu par un clip viral digne d’un blockbuster aussi drôle que bien réalisé. On retiendra surtout le découpage de cette campagne : Un mini site conçu par la web-agency 5ème gauche, le clip imaginé par le studio Wanda et conçu par Akama et cette deuxième version de l’advergame réalisée par GlobZ. 20 jours d’opérations avec un Ipod touch ou une Wii à la clef pour une campagne superbe mais pour laquelle encore une fois l’advergame n’est pas à la hauteur… Toutefois on est ravi de voir que l’on est passé à un format flash bien plus souple et accessible que les 100mb de la première version, véritable obstacle à la diffusion du jeu… Puissance : 5/5 Affinité : 4/5 Image de marque : 4/5 Note Globale Advergame : z-vide.gifz-vide.gif A vous de jouer : Vous défendez le père ou le fils ?