Social game La redoute

Vendre du prêt à porter à travers un jeu social, c’est aujourd’hui possible avec La Redoute

Le magasin de ventes par correspondance et de ventes en ligne numéro un en France se lance dans le social gaming. Pour toucher un public jeune très complexe et souvent volage face à la fidélisation dans leurs marques, le magasin La Redoute a eu la brillante idée de s’associer avec le dessin animé Totally Spies qui cartonne auprès des ados et jeunes femmes, dans un jeu social LA REDOUTE sur Facebook révolutionnaire. Le joueur va pouvoir habiller à sa guise son avatar avec les vêtements de sa marque préférée disponible chez La Redoute. Un bond de géant pour cette enseigne qui sait innover et profiter des avantages sociaux offerts par Facebook.

Social game La redoute

La visibilité de La Redoute dans le jeu Totally Spies Fashion Agents

Un jeu dédié à l’empire La Redoute qui permet de s’équiper avec ses produits en virtuel

Ici, le jeu reprend parfaitement les thématiques du dessin animé du même nom, et c’est dans cet esprit que La Redoute vient naturellement se greffer au dispositif ludique. Une fois lancé dans la partie, le joueur a très vite le besoin d’équiper son avatar. En effet, les héroïnes du jeu sont réputées dépensières et friandes des tous derniers gadgets à la mode, c’est pourquoi une boutique virtuelle est à disposition continue dans le gameplay. C’est dans cette boutique intitulée “The Groove” que je vais pouvoir acheter des accessoires virtuels La Redoute. Les grandes marques référencées sont présentes et exposent des répliques virtuelles de leurs produits griffés. Tous ces équipements sont naturellement payants et c’est la que c’est intéressant : Pour se faire, deux moyens sont possibles, un gratuit qui consiste à récolter de l’argent virtuel dans le jeu en effectuant des missions. Un payant qui consiste a acheter directement des crédits virtuels par le biais d’un virement bancaire. Naturellement les produits virtuels en ligne sont moins chère qu’en boutique physique, mais génèrent quand même des transactions de plusieurs euros…A l’heure actuelle, encore peu de produits sont disponibles dans la boutique du” Groove” mais étant donné la forte volonté de La Redoute à vouloir communiquer par le biais d’un jeu social pour toucher facilement et à long terme les jeunes ados, il se pourrait rapidement que The Groove doive agrandir la boutique!

Du virtuel au réel, avec le jeu social la redoute il n’y a qu’un pas

Accessoires La redouteAcheter la dernière robe Esprit à votre poupée virtuelle dans le jeu Totally Spies Fashion Agents et repartez vous aussi avec la même robe : c’est aussi ça le concept marketing dans ce jeu social La Redoute. En effet, le joueur est très intelligemment sollicité à venir faire des visites régulières sur le vrai site de ventes en ligne de La Redoute. Faire du placement des produits de la marque dans le jeu et faire évoluer son personnage avec ses accessoires virtuels permet de créer une convoitise autour de ces produits et de faciliter ou du moins de créer une volonté d’achat plus forte. La Redoute l’a très bien compris, en effet de nombreuse bannières publicitaires de promotion d’articles sont cliquables et nous envoient directement vers une finalité d’achat en ligne. Une relation entre le site, le jeu et sa communauté social très présente dans l’interface du jeu qui nuit à l’évolution même du joueur dans ses missions mais qui optimise considérablement les ventes de la marque. Une opération commerciale très bien amenée!

Bannière La redoute

La viralité du jeu social La Redoute à travers Facebook

Pourquoi utiliser Facebook dans le jeu social La Redoute ?

La redoute comptait déjà plus de 700 000 milles Fans en France avant la création du jeu social. Développer cette application gamifiée a permis de communiquer de façon qualitative et peu chère vers ces personnes. En effet, on parle de communication qualitative car les personnes ciblées par ce dispositif sont déjà sensibles aux évolutions de la marque La Redoute car ils la suivent sur Facebook. Pour toucher de nouveaux clients, développer un jeu sur Facebook reste un moyen idéal et la Redoute le sait. Elle a su exploiter les outils de partage en ligne et le Like pour le compte de sa marque : elle a créé un système de partage sur Facebook qui permet à tous les fans de pouvoir consulter les nouveaux accessoires en ligne, de voir qui les porte, etc. De plus, le réseau Facebook est une pieuvre géante qui grandit d’heure en heure, La redoute exploite ce phénomène commercial. En effet, elle sollicite les Fans à partager l’application et à être de plus en plus nombreux pour en contrepartie bénéficier de crédits virtuels pour habiller leurs avatars à leur guise.

Partage sur Facebook La redoute

Se différencier et rester dans le coup

Avec ce développement de social game sur Facebook, La Redoute écrit une nouvelle page de sa communication et de son marketing. Elle prend l’initiative de développer une relation encore plus proche de ses clients et de leur proposer en temps réel les dernières offres du moment, les bons plans à ne pas manquer, etc. Exploiter l’angle du jeu pour faire vendre devient une pratique de plus en plus courante. Ce jeu nous rappelle celui du partenariat entre Les Sims et Ikéa. Mais la où La Redoute innove c’est dans son implication sur Facebook. Faire du social gaming et du e-commerce reste une pratique encore très peu utilisée en Europe. La Redoute le sais et ose se lancer dans l’aventure du jeu social pour on l’espère conforter son positionnement de numéro 1 de la vente en ligne de vêtements.

Facebook avec La Redoute

Pour bien conclure

Vous l’aurez sans doute compris, le jeu social de La Redoute est un ovni dans le social gaming Français. Bien qu’encore peu de sociétés osent se lancer dans la communication et le e-commerce gamifiée, il faut admettre que ce nouveau dispositif marketing est tendance et qu’il marche. Créer un jeu social sur Facebook vous offres des avantages commerciaux qu’aucun autre dispositif permet. Entre autre, le jeu social vous offre une visibilité optimale, un échange avec vos clients privilégié et des possibilités de monétisation.