Jeux sociaux

Que devient l’univers du social gaming ?

Plus que jamais à la mode sur les réseaux sociaux, le social gaming est un phénomène marquant de ces deux dernières années sur internet. Les millions d’utilisateurs de Facebook passent des heures à jouer entre eux sur la toile et comme souvent, se lassent très vite de leur nouveaux jouets… Les jeux sociaux n’y échappent pas, on constate depuis peu une baisse importante de leur fréquentation, les leaders mondiaux du marché “Zynga” ou encore “EA” se posent de sérieuses questions…

Jeux sociaux

Zynga ne s’y était pas préparé

Fort de ses multiples succès sur Facebook après “Mafia Wars” et “Farmville”, le géant Américain du social gaming entame son ascension vers une entrée en bourse. Avec plus de 50 millions de joueurs sur 10 jeux uniquement, Zynga s’impose comme le leader incontesté du social game mondiale et espère le rester. Malheuresement pour lui, le temps semble changer, les joueurs se désintéressent progressivement des jeux sociaux sur internet comme le prouve l’étude de l’analyste  Doug Creutz de Cowen and Company. Il montre que sur les derniers jeux du groupe Zynga, “Mafia Wars 2″, “Empires and Allies” et “CastleVille”,  on note  une perte de 700 000 joueurs quotidiens, soit une baisse inédite en terme d’audience pour le groupe. A noter aussi, une baisse de près de 40 %  de la DAU (nombre de joueurs se connectant quotidiennement sur les jeux) sur 3 jeux des plus joués du groupe. Voilà surement de quoi ralentir l’entrée en bourse de géant Américain.

Zynga et Facebook

Electronic Art suis de près

Le groupe EA spécialisé dans la création de jeux pour console et aussi sur réseau sociaux a lui aussi connue des jours meilleurs concernant son développement sur Facebook. Considéré comme le concurrent direct de Zynga avec son lancement des Sims Social sur Facebook courant de l’année 2011, EA a perdu 3.5 millions de joueurs sur ses 20 millions depuis que les Sims ne font plus recette…

EA

Que nous réserve l’avenir des jeux en ligne

Il est surment trop tôt pour tirer de bonnes conclusions sur ses premières indications de santé de jeux sociaux. Même si à première vue, le social gaming peine à conserver ses adeptes dans le long terme au détriment de jeux en ligne qui utilisent un meilleur gameplay et possèdent une longévité de plus d’une semaine, les jeux sociaux sont toujours présent et conservent un aspect viral propice aux PIC rapides comme aux… Plouffs