The rise in popularity of advergaming

ADVERGAMING DOSSIER

Je m’adresse aux moins polyglotes d’entre vous: j’espère que vous avez un Nelson Monfort à portée de main, car la majorité des articles dont je vais vous parler est dans la langue de Shakespeare.

The rise in popularity of advergaming

Tout d’abord un article dans Advertising Age consacré aux plus jeunes, qui seraient des “serious gamers” (à ne pas confondre avec le “serious gaming” ) dès l’age de 6 ans ! Ce n’est pas une question de temps d’exposition mais plutôt de support, ils abandonnent jeux et consoles spécialisés pour jouer aux mêmes choses que leur grand frère. Dès lors que penser des annonceurs de l’industrie de l’alcool, des cigarettes, etc. qui font de l’advergaming ? Il y a beaucoup à reflechir dans ce domaine.

Les jeux online plus populaires que Youtube et Facebook ?! Je vois déjà les ardents défenseurs des Social Networks et autres Sites 2.0 s’arracher les cheveux, mais c’est pourtant bien ce que la récente étude Park Associates nous apprends sur le site Gameindustry.biz

Les 10 plus grosses erreurs que l’on peut commetre en marketing viral. tout est dans le titre, et cela nous donne un bon aperçu de ce qu’il faut éviter pour faire un bon advergame.

Enfin un article qui nous apprend que Chrysler est 9000ème au rang Alexa avec une audience en augmentation constante grace à ses advergames.

Voilà pour ce petit tour d’horizon de la planète Advergaming, qui sera surement renouvelé bientôt.