Screen1 Gameorlive

La plateforme de jeux Gamorlive vient d’ouvrir récemment en version open bêta.

Découverte du site et inscription

Mais quel est le principe? Encore un énième site regroupant plein de mini-jeux? Et bien pas tout à fait. Regardons de plus près…

D’abord la page d’accueil : plein de couleurs, de formes arrondies, ça envoie dans tous les sens ! On sent tout de suite le côté social et la volonté de toucher un maximum de joueurs.

Tout de suite, l’inscription est orientée nouvelles technologies de communication. Soit on s’inscrit avec un email et un mot de passe (aucune confirmation par email donc le compte est ouvert en 1 minute) ou on peut s’identifier par Facebook ou Twitter ! C’est un point sympa et qui permet de se connecter encore plus vite au jeu.

 

 

Le test est effectué sur navigateur PC et également sur  Android. Sur smartphone et tablette, l’application et le site sont très bien gérés en termes de disposition et d’ergonomie. Par contre, une fois que vous êtes inscrits et que vous arrivez sur la page de votre compte, que faire ????

Nous avons plusieurs fenêtres d’informations (les dernières parties jouées, news, event) puis un accès au menu d’infos personnelles, amis, autres et le fameux bouton Jouer.

 

Comment jouer à Gamorlive ?

Et une fois que l’on commence à jouer, on se rend compte d’une chose : c’est le Foursquare du Jeu ! GamorLive fait apparaître une map avec votre  avatar géolocalisé. Vous recevez alors une liste de lieux à conquérir…

 

Pour cela,on dispose d’une liste de plusieurs jeux (3 pour l’instant).

 

Ce sont des jeux extrêmement rapides et faciles d’accès :

-> PataPata : qui est une sorte de Pong avec la possibilité de donner un effet de vitesse sur la balle avec des angles et du rebond.

-> King Farmer : Chaque adversaire doit éliminer des animaux pour gagner à la manière d’un bubble shooter.

-> Box Factory : le but est d’empiler un certain nombre de caisses avant votre adversaire.

Une fois un jeu sélectionné, on attend alors un adversaire et là est tout le problème ! Sans adversaire on ne peut pas tester les jeux ou s’entrainer !  Il faut souhaiter qu’une prochaine mise à jour permette de pallier ce défaut !

Actuellement, si personne n’attend de jouer une partie en même temps que vous, vous ne pourrez pas jouer, et au bout de 2 minutes (chronomètre affiché) vous revenez à l’écran de sélection du jeu.

Une fois l’adversaire trouvé, le jeu est fluide (merci HTML5 :) et à la fin d’une partie, fonction sympathique, on peut discuter avec son adversaire, partager son score sur les réseaux sociaux et ajouter l’autre joueur dans sa liste d’amis.

Une fois quelques parties remportées, vous pouvez disposer de points pour un lieu permettant de devenir le maître de cet endroit (exactement comme le principe de Mayor sur Foursquare).

Pour les conquêtes, un principe de guilde a été instauré. On peut donc se créer une équipe avec des amis et se fixer des objectifs de conquête.

Ils ont même pensé à un système de trophées (achievements). C’est idéal pour les hardcore gamers qui aiment collectionner ce genre de récompenses.

 

Il existe d’ailleurs 2 types de parties : les parties gratuites et les jeux avec mises (pas encore dispo dans la bêta). GamorLive dispose de son propre système de monnaie virtuelle (les Geepeez). Cette monnaie peut être échangée contre des bons d’achats. De plus, on peut envoyer des défis à d’autres joueurs (qu’on peut refuser / accepter)

Enfin, on remarquera sur la page d’accueil un petit encart décrivant la possibilité à n’importe qui d’écrire ses propres jeux et API pour les ajouter dans GamorLive. Une manière sympathique d’avoir une communauté encore plus active.

Que retenir de ce test ?

GamorLive a pour but de fédérer une communauté autour du jeu facile, rapide et accessible n’importe où. Chez vous ou dans le métro, du moment que l’on possède une connexion, on retrouve la communauté de GamorLive et on se bat à coup de petits jeux flash pour garder le contrôle de lieux. (un peu plus challenge qu’un simple check-in n’est ce pas ? :) ) .

Pour l’instant le portail est en bonne voie mais nécessite de nombreuses améliorations. En effet, beaucoup de bugs doivent être corrigés (des encarts de texte qui n’apparaissent pas, des boutons qui ne fonctionnent pas, des erreurs de chargement).

Le réel potentiel de GamorLive se ressentira quand une communauté assez grande sera créée. Il faudra également voir la manière dont sera gérée la fluidité et la connexion entre les joueurs, surtout pour les joueurs qui passent beaucoup de temps dans les transports en commun avec leur smartphone , et également surveiller les types de jeux qui seront jouables.