the fancy

The Fancy est un site d’e-commerce similaire à Pinterest qui utilise la gamification

The Fancy se définit comme étant « un magasin, un blog, un magazine et une liste d’envies. ». “Fancy” ça signifie “avoir envie de” et pas seulement faire un caprice :-)

The Fancy, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’ un site américain fondé en 2010 par Joe Einhorn. L’équipe est composée de  25 personnes dont 23 développeurs qui développent cette technologie permettant cette expérience shopping.

The Fancy a bénéficié d’une réunion d’investisseurs composée de personnalités comme Jack Dorsey, le fondateur Twitter, un des co-fondateurs de Facebook, François-Henri Pinault qui a investi 10 millions, …

Dans une interview, le Vice-Président France Paul Dupuy note : L’application est déjà disponible dans des dizaines de langues . Elle est utilisée partout dans le monde par 2 millions de membres. On note une forte présence d’utilisateurs masculins (55%), contrairement à Pinterest qui compterait 80 ou 90% de femmes. Aujourd’hui le plus grand nombre d’utilisateurs se trouvent aux USA  (50%). Pour la France, nous sommes environ à 5% d’utilisateurs, c’est un jeune marché.

 

Que trouve-t-on sur The Fancy  et comment ça fonctionne ?

 

Les objets présentés à l’achat vont du sucrier design à la réservation d’un hôtel de luxe aux Maldives en passant par une paire de chaussures Louboutin. On peut “fancy” – aimer – des objets comme sur Pinterest. Il suffit ensuite de deux clics pour passer à l’achat de l’objet en question. L’acheteur peut créer ses propres listes d’objets préférés, créer son propre magasin et même se transformer en vendeur s’il est affilié au réseau.

 

Ce réseau vous permet de trouver des objets très originaux, et de faire d’excellentes découvertes.

L’objectif de ce réseau, à la différence de Pinterest qui ne fait que présenter et classer des collections d’images , est clairement de proposer à l’internaute une expérience shopping.

Pinterest renvoie vers des liens d’affiliations pour que les membres puissent effectuer leurs achats, sur d’autres sites. Là, The Fancy a une démarche différente en proposant à ses membres des objets qui se sont pas forcément sur Pinterest, et des exclusivités réservées aux membres VIP.

Enfin l’acheteur n’a pas besoin de sortir de l’application pour passer à l’acte d’achat.

Pour la marque, soit elle peut poster une photo du produit, soit utiliser la photo postée par un utilisateur en s’auto-désignant comme étant le vendeur de l’objet. La marque peut activer la mise en vente du produit en indiquant son prix ( The Fancy touchera une commission de 10% sur la vente).

Les utilisateurs peuvent acheter le produit pendant que la marque suit sur son interface toutes les ventes et imprime un bordereau d’expédition !

Certaines marques choisissent de proposer du contenu exclusif sur le réseau, et si les produits obtiennent suffisamment de “fancy” le site choisira de présenter en page d’accueil les 20 objets ayant obtenu le plus de votes. La démarche de The Fancy pousse donc les marques à privilégier la vente de produits exclusifs et à valoriser le contenu !

Une newsletter est envoyée tous les jours aux utilisateurs, newsletter personnalisée qui lui présente 5 produits ( choisis selon les “fancy” de l’internaute).

The Fancy est un site de social shopping et un site communautaire

L’utilisateur peut gagner des crédits en invitant ses amis : un ami invité rapporte un dollar, 3 amis = 3 dollars) Puis, si vos amis s’inscrivent et achètent, vous gagnerez l’achat bonus, c’est-à-dire 10 dollars pour le premier et 15 pour le second.

Le partage des objets qui permet d’obtenir des “badges” de réduction nous fait penser à Foursquare, la démarche qui consiste à “fancy” des objets nous ramène au “like” sur Facebook. La présentation très visuelle et dynamique évoque Pinterest…On peut suivre les “fancy” d’autres utilisateurs, ( comme on follow sur Twitter ou comme on s’abonne au fil sur Facebook), on retrouve donc toute la dimension communautaire qui privilégie le rôle des ambassadeurs :-).

The Fancy réussit donc à combiner site e-commerce et site communautaire teinté de gamification.

Avez-vous fait du social shopping sur The Fancy ? Que pensez-vous du concept ?