sega-gaming-is-not-a-crime1

sega-gaming-is-not-a-crime.jpg

Titre : Gaming is not a crime
Adresse: http://www.gamingisnotacrime.fr/ginac.php
Développeur : Carburant / 300k
Annonceur: Sega
Année de publication: Janvier 2008
Jeux concours: oui
Collecte d’informations: oui

Pour les joueurs
Certains personnes (que je ne citerais que dans mes pensées) pensent que tester un jeu est un simple passe-temps. Sauf que cela prend du temps, de bien tester. Cela implique quand même de connaître les possibilités, voire la fin du jeu. Celle de cet advergame est d’ailleurs bien difficile à atteindre, vous allez comprendre pourquoi. Une fois un compte créé, le jeu consiste à dégommer en 60 secondes les avatars de vrais joueurs sélectionnés au hasard pour apparaître dans une des trois directions possibles. Cela signifie que le vôtre peut également apparaître dans les parties des autres! Commence alors une course contre-la-montre où il faut accumuler les parties, sachant qu’on se fait toucher sans rien pouvoir y faire, jusqu’à… La fin du concours, le 28 janvier! Vous l’aurez compris, c’est un jeu potentiellement addictif, puisqu’en jouant quelques secondes, votre perso n’aura jamais assez de points pour survivre. Ah! J’oubliais, votre avatar meurt vraiment. La seule façon de revivre est l’envoi de mails aux amis… Si jamais vous allez jusque là.

Graphismes: 4/5
Jouabilité: 4/5
Durée de vie: 3/5
Fun: 2/5

Pour les marketeurs

Si on considère l’écriture d’un article comme un passe-temps, on ne pourra pas débattre longtemps sur cet advergame clairement chrono-phage. Avec ce dernier, Sega s’éloigne clairement des casual games pour lorgner du côté des no-lifes potentiels. Un tel parti-pris s’explique en grande partie par la volonté de Sega de faire une campagne pour les “vrais joueurs”. Les deux jeux mis à l’honneur, Condemned 2 et The Club font partie de ces jeux qui déclenchent les foudres de la presse généraliste (comme Janice Turner). Si Sega déclenche l’offensive, c’est pour se reconnecter aux fidèles de la marque et aux précurseurs du jeux vidéos. L’entreprise y met les moyens, avec, outre le site, une campagne web sur les plus gros sites de jeux vidéos (jeuxvideo.com, gamekult.com, jeuxvideo.fr) et sur les chaînes Game One et 13e rue. La campagne s’achèvera sur un point d’orgue, avec un évènement au lieu inconnu, prévu le 06 février prochain.

Puissance : 5/5
Affinité : 4/5
Temps d’exposition : 3/5
Image de marque : 4/5

Note Globale Advergame : z-plein.gifz-plein.gifz-plein.gifz-vide.gifz-vide.gif

A vous de jouer : Pensez-vous que ce jeu puisse conquérir les joueurs de la toile, sachant qu’il contourne le casual gaming?