resultat gamification

En Allemagne, contrairement à la France, Mac Donald n’est pas le leader incontesté en matière de fast food,  c’est Burger King qui a le leadership.
Et Mac Donald, en tant que challenger a choisi la gamification afin de communiquer intelligemment.

En effet, la marque revient en force en 2012, en renouvelant son opération “my burger”.
Après le succès de 2011, la marque mise à nouveau sur les jeux ludiques et le crowdsourcing pour se rapprocher de ses consommateurs et recruter de nouveaux client. La gamification, est  un excellent moyen pour fédérer les consommateurs autour d’une marque .

Le concept de “My Burger” est simple

Ces sont les consommateurs qui passent en e-cuisine, ils confectionnent leur burger de prédilection, en choisissant tous les ingrédients qu’ils souhaitent, puis lui attribuent un nom :  Mac Panther, Mc Suki, Veggie double burger, Mexican Eagle, Lauginator…
Les gagnants sont ceux qui ont récolté le plus de vote,  les 5 finalistes sont mis en scène, sur le site internet, dans un spot TV, et les burgers  sont mis en avant pendant une semaine dans les restaurants. Un pont entre le réel et le vituel qui fonctionne extrêmement bien.

En effet, cette opération a un véritable succès en Allemagne,  la marque a récolté des centaines de milliers de recettes, et des millions de votes.

Les gains sont multiples pour Mac Donald :

- de la conversation sociale
- une image de proximité de la marque
- animation dans les restaurants
- une forte viralité
- une manne d’informations sur les attentes des consommateurs
- des innovation en matière de recette adaptées au goût des consommateurs

“My Burger”, un  bel exemple de jeu publicitaire d’une  marque globale, qui “sait parler” de façon locale. La marque a décidé d’exporter le concept en Espagne. A quand la France ?

ci-dessous le burger vedette de la semaine, avec le concepteur de la recette

gamification mac donald

ci-dessous à gauche ce qu’aime les hommes en matière de burger, et à droite ce qu’aime les femmes.

resultat gamification